Grande majorité des électeurs MR et cdH veulent la consigne

verbindt milieuorganisaties rond grondstoffen en afval

Grande majorité des électeurs MR et cdH veulent la consigne

21 juni 2018 Nieuws 0

82 pourcent des Belges souhaitent l’introduction de la consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes. Dans l’électorat du MR 88 % est favorable à la mesure, dans celui du cdH 92 %.

En plus, pour un électeur sur deux, la problématique des déchets sauvages dans sa commune joue un rôle important dans son choix de parti aux élections communales du 14 octobre. Ces résultats ressortent de l’analyse des réponses que 5.134 Belges ont données à une enquête de GfK Social and Strategic Research.

Remarquable: une grande majorité des électeurs du MR, 88 pourcent, est favorable à l’introduction de la consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes – le système qui existe déjà pour les bouteilles de bière en verre. Le MR s’est cependant pas (encore) prononcé favorable à la consigne.

Dans l’électorat du PS 87 % des électeurs sont favorables à la consigne, ainsi que 85 % des électeurs de Défi, 97 % des électeurs d’Ecolo et 83 % des électeurs du PTB (Ndlr: en ce qui concerne l’électorat de Défi et du PTB, la marge d’erreur est grande vu le nombre limité de répondants). Dans tous les partis francophones, une majorité des électeurs est donc favorable à l’introduction de la consigne sur les canettes et bouteilles en plastique.

Pourcentage des électeurs favorables à la consigne, par parti

Facteur dans les élections communales

Par ailleurs, 87% des gens estime que la consigne peut réduire les déchets sauvages en Belgique.

Plus qu’un électeur sur deux, 55%, déclare que la problématique des déchets sauvages dans sa commune joue un rôle (très) important dans son choix de parti aux communales d’octobre. Les bruxellois et wallons souhaitent donc que le gouvernement bruxellois et wallon introduisent la consigne. En Flandre, il y a également une grande majorité de la population qui est favorable au système de la consigne.

Le nombre de personnes favorable a grandi considérablement à cause du débat de société: de 66 % dans l’enquête de Test-Achats en mars 2017 à 82 pour cent aujourd’hui. Ces chiffres sont un signal important pour les supermarchés et producteurs de boissons: une grande majorité de leurs clients veut la consigne. Ces chiffres montrent au monde politique que ceci devient un thème important pour les élections communales. La grande majorité de leurs électeurs est pour, au-delà des frontières entre partis.

L’introduction de la consigne se trouve sur la table du gouvernement flamand depuis le 18 mai. Il revient maintenant aux gouvernements régionaux de décider l’introduction de la consigne en Belgique, conclut l’ong environnementale Recycling Netwerk Benelux des résultats de l’enquête.

Lire l’article du Soir.

De Standaard a publié les résultats pour les partis néerlandophones.